Critique de l'anti-complotisme institutionnel

De Wiki ReOpen911.

(Différences entre les versions)
Ligne 10 : Ligne 10 :
[http://cortecs.org/materiel/onus-probandi-ou-charge-de-la-preuve-qui-revient-a-celui-qui-pretend/ renversement de la charge de la preuve.]
[http://cortecs.org/materiel/onus-probandi-ou-charge-de-la-preuve-qui-revient-a-celui-qui-pretend/ renversement de la charge de la preuve.]
-
Quand un gouvernement nous demande de le croire, c'est à lui d'apporter des preuves convaincantes. Tant qu'il ne l'a pas fait, il est rationnel de douter. On peut chercher à vérifier ce que dit un gouvernement sans tomber dans le complotisme.
+
Quand un gouvernement nous demande de le croire, c'est à lui d'apporter des preuves convaincantes. Tant qu'il ne l'a pas fait, il est rationnel de douter.

Version du 14 avril 2019 à 13:39

Certains idéologues prétendent lutter contre la désinformation qui circule sur internet, alors qu'ils luttent contre l'esprit critique.


Ils s'appuient principalement sur :


Au lieu de démontrer l'hypothèse qu'ils défendent, ils ont tendance à demander aux sceptiques de démontrer qu'elle est fausse. C'est ce qu'on appelle un renversement de la charge de la preuve.

Quand un gouvernement nous demande de le croire, c'est à lui d'apporter des preuves convaincantes. Tant qu'il ne l'a pas fait, il est rationnel de douter.




Outils personnels