Inversion accusatoire

De Wiki ReOpen911.

(Différences entre les versions)
Ligne 151 : Ligne 151 :
'''- Blasphème'''
'''- Blasphème'''
-
'''=>''' Pour des pro-VO, demander des preuves de ce qu'on nous a dit sur le 11 Septembre est une sorte de blasphème, comme s'il ne fallait pas contester [http://www.reopen911.info/11-septembre/le-dogme-du-11-septembre/ le dogme].
+
'''=>''' Pour des pro-VO, demander des preuves de ce qu'on nous a dit sur le 11 Septembre est une sorte de [http://twitter.com/reopen911_info/status/901065573471330305 blasphème], comme s'il ne fallait pas contester [http://www.reopen911.info/11-septembre/le-dogme-du-11-septembre/ le dogme].
*Un journaliste face à David Ray Griffin : [http://unitedresistance911.wordpress.com/2013/07/11/it-is-wrong-blasphemous-and-sinful-to-question-the-story-of-jeff-bauman/ avoir des doutes sur le 11 Septembre, c'est du blasphème].
*Un journaliste face à David Ray Griffin : [http://unitedresistance911.wordpress.com/2013/07/11/it-is-wrong-blasphemous-and-sinful-to-question-the-story-of-jeff-bauman/ avoir des doutes sur le 11 Septembre, c'est du blasphème].

Version du 17 octobre 2018 à 21:50

L'inversion accusatoire est un mécanisme de défense intellectuel consistant pour un individu à "rejeter sur autrui des pulsions, des désirs, et des pensées qu'il ne peut reconnaître pour siens".

Celui qui la pratique est généralement persuadé d'avoir des facultés morales et/ou intellectuelles supérieures à celui qu'il critique. Il se retrouve alors comme face à un miroir à qui il reproche des travers qui sont en réalité les siens.

Ce mécanisme est désigné en psychologie par le terme de projection. La sociologie critique et le rationalisme, quand ils sont utilisés correctement, aident à contrer les idéologues qui pratiquent ces inversions.


  • Monde diplomatique : "ces mots employés pour masquer les réalités au point d’en signifier le contraire".

=> "Il s’agit d’un langage qui empêche de prendre conscience d’un ordre sociopolitique dont l’analyse pourrait conduire à la révolte"

  • Caroline Fourest : Ça fait quelques années qu'on essaie d'alerter, et on a face à nous des universitaires dont le métier semble être d'interdire l'alerte, d'interdire la lucidité. [..] Ils utilisent des mots pour dire l'inverse.(5'00)




Complotisme, idéologie, racisme, négationnisme, opinions poliques, endoctrinement, blasphème, radicalisation, djihadisme, terrorisme, la tentation radicale, intersectionnalité, liberté d'expression, pseudo-science


- Complotisme

=> Les défenseurs de la thèse officielle (les pro-VO) sont persuadés que le 11 Septembre est un complot organisé par al-Qaïda.

D'autres sont convaincus par une des thèses alternatives (certaines sont aberrantes et viennent principalement de l'extrême droite).

Dans tous les cas, le 11 Septembre est un complot. Les sceptiques demandent une enquête approfondie pour savoir qui l'a organisé, et ils sont majoritaires.

  • Nicolas Lebourg : l’entreprise qui voudrait faire de l’antisémitisme un produit exclusivement de gauche et musulman relève d’un conspirationnisme en progression.

=> Les pro-VO accusent les sceptiques d'être des complotistes.

  • Comme ils ne sont pas capables de suspendre leur jugement, ils ont envie de croire que, comme eux, les sceptiques défendent une hypothèse.
  • Les pro-VO adorent ceux qui sont aussi crédules qu'eux, voir plus : "On doit prier dans les bureaux pour que se fassent connaître en nombre de nouveaux fadas, [..] des allumés des chemtrails ou de n’importe quoi pourvu qu’on puisse dire que le faux, c’est eux. Mais qu’heureusement l’État de médias veille". Voici comment inventer des illuminés.

On nous reproche de détourner tous les sujets ou de harceler (Printemps Républicain Idriss Aberkane). On commente notre travail sans nous lire. C'est trop tôt. Il faut gagner en légitimité



- Idéologie

=> Les pro-VO sont aveuglés par leur idéologie. Voici des critères présentés par le sociologue Gérald Bronner :

  • "l'idéologie est l'expression inconditionnelle d'une idée qui n'est que conditionnellement vraie" => c'est le cas de la VO, elle ne pourra être considérée comme "vraie" qu'à partir du jour où elle aura été démontrée.
  • le crédule est celui "qui abdique face à la difficulté que représente la recherche de la vérité, soit par paresse, soit par conviction idéologique" => étant donnée l'énergie mise par les pro-VO à essayer discréditer les sceptiques, on peut reconnaître qu'ils ne sont pas paresseux.
  • "la raison évalue au cas par cas quand l'idéologie évalue en ensemble" => les pro-VO s'efforcent d'associer le débat sur le 11 Septembre aux illuminati et aux reptiliens, plutôt que d'étudier sérieusement le sujet (qui pourrait davantage être comparé à l'assassinat de JFK, l'attentat de Karachi, l'affaire Boulin, ou à d'autres affaires non résolues).
  • Philippe Val : des intellectuels se sont enfermés dans des prisons idéologiques
  • La zététique et la sociologie sont deux disciplines qui permettent de contrer la propagande des idéologues. Elles sont toutes les deux gangrenées par des ennemis intérieurs.

-> La tyrannie des minorités (pro-OGM, pro-VO), que le ventriloque Bronner fait passer pour des majorités, tout en parlant en leur nom.

=> Des pro-VO accusent les sceptiques d'être des idéologues.

  • Les sceptiques demandent des preuves aux pro-VO.


- Racisme

=> Certains sont tellement racistes qu'ils ont envie d'attribuer le 11 Septembre à des arabes.

  • Les islamophobes sont paranoïaques vis-à-vis de la religion et naïfs sur le 11 Septembre, et reprochent à leurs détracteurs d'être naïfs sur la religion et paranoïaques vis-à-vis du 11 Septembre.
  • Certains associent musulman et terrorisme, d'autres associent juif et pouvoir.

=> Des pro-VO accusent les sceptiques d'être antisémites.

  • Les antisémites ne sont pas sceptiques, ils attribuent le 11 Septembre à des juifs. Et ils reprochent aux sceptiques de ne pas partager leur croyance (comme les pro-VO).
  • Les antisémites accusent régulièrement les anti-capitalistes d'être les idiots utiles du capitalisme.
  • LMSI : Un dogme de la gauche => certaines luttes auraient tendance à divertir, diviser et... servir le Capital


- Négationnisme

=> Les pro-VO essaient parfois d'associer les sceptiques au négationnisme.

  • Au lieu de les inciter à ne plus avoir de doutes sur le 11 Septembre, cela risque de les inciter à avoir des doutes sur la Shoah.


- Opinions politiques, démocratie

=> Les pro-VO sont souvent libéraux ou racistes.

  • Le 11/9 est un débat anti-capitaliste, anti-fasciste, anti-raciste, et anti-scientiste
  • Alain Denault : l’extrémisme se traduit "par une intolérance à tout ce qui ne cadre pas avec un juste milieu arbitrairement proclamé"
  • L'extrême droite est utilisée par l'extrême centre pour empêcher d'aborder certains sujets => L'extrême droite reproche à ses détracteurs d'être les idiots utiles du capitalisme.
  • Les 2 gauches irréconciliables : l'une est allergique au débat sur le 11/9

=> Des pro-VO accusent les sceptiques d'être attirés par les extrêmes.


- Endoctrinement

=> La croyance dans la VO n'est pas rationnelle, pourtant ses adeptes sont souvent allergiques au doute, et vont parfois jusqu'à prendre leurs distances avec les sceptiques. C'est une forme de sectarisme. Les pro-VO défendent ceux qui les manipulent, on peut y voir une forme de syndrome de Stockholm.

  • Pour Raphaël Enthoven, ce qui fait le gourou, c'est l'illusion de faire passer du savoir en transmettant un dogme.

=> Des pro-VO cherchent à faire passer les sceptiques pour des sectaires, au lieu de vérifier ce qu'ils croient savoir.

  • Gérald Bronner nous compare à un mouvement sectaire (car nous avons l'outrecuidance de ne pas croire sur parole ce que dit un gouvernement).


- Blasphème

=> Pour des pro-VO, demander des preuves de ce qu'on nous a dit sur le 11 Septembre est une sorte de blasphème, comme s'il ne fallait pas contester le dogme.

  • Riss : "on ne trouve plus d'œuvres un peu blasphématoire"
  • Frédéric Lordon : Il n’y a pas pire offense à faire à un croyant que de lui dire que ce qui le meut n’est qu’une croyance, quand lui voudrait que ce soit une vérité]

=> Pour certains pro-VO, le blasphème, c'est une caricature qui montre le prophète des musulmans assimilé à un terroriste.


- Radicalisation

=> Les pro-VO ont tendance à se radicaliser, et dépensent beaucoup d'énergie pour essayer de faire taire les sceptiques.

  • Lordon : quant à la question de savoir qui sont les vrais radicalisés dans la société – ils sont au pouvoir

=> La radicalisation de Bush (l'ancien président américain se rêvait en bras armé de Dieu) a contribué à faire des millions de victimes et a terrorisé le monde. Rioufol voulait réhabiliter Bush. Valls et la "guerre de civilisation"

=> Des pro-VO essaient d'établir un lien entre le scepticisme (qu'ils appellent complotisme) et la radicalisation religieuse.

  • Il y a pourtant une différence entre se réjouir des attentats du 11 Septembre et demander des preuves de la culpabilité de Ben Laden.
  • Quand des musulmans doutent de sa culpabilité, cela ne signifie pas qu'ils se radicalisent, mais qu'ils font preuve d'esprit critique. Et cet esprit critique énerve à la fois les racistes (qui veulent attribuer le 11 Septembre à des arabes) et des fanatiques qui se réclament de l'islam (ils ne veulent surtout pas qu'on leur enlève ce qu'ils pensent être un exploit d'al-Qaïda). Ils estiment que le questionnement sur le 11 Septembre "pousserait les musulmans à abandonner le djihad" (les spécialistes de la "déradicalisation" devraient d'ailleurs essayer cette méthode puisqu'il est préférable de s'interroger sur ce qu'on nous a dit plutôt que de devenir djihadiste. Un regard salafi sur les théories du complot, Les revendications opportunistes de Daech
  • Causeur : "les thèses délirantes des complotistes finissent paradoxalement par nuire aussi aux terroristes, Etat Islamique en tête, en diminuant l’ardeur combattante d’islamistes plus tout à fait convaincus du bien-fondé de leur mission divine"
  • Attribuer sans preuve le 11/9 à des arabes, c'est une idée radicale. Pour Bronner, la pensée extrême tiend au fait qu’elle adhère radicalement à une idée radicale.


- Djihadisme

=> Pour lutter contre le djihadisme, il faudrait arrêter de soutenir l'Arabie saoudite.

  • L'Arabie saoudite a financé l'islamisme radical à la demande des occidentaux
  • 28 pages : la plupart des médias français ont relayé le point de vue de l'Arabie saoudite et de l'administration US
  • Alain Chouet : nous sommes alliés avec ceux qui sponsorisent depuis trente ans le phénomène terroriste.

=> Des pro-VO accusent les sceptiques d'être du côté des djihadistes.


- Terrorisme

=> La radicalisation de Bush (l'ancien président américain se rêvait en bras armé de Dieu) a contribué à faire des millions de victimes et a terrorisé le monde.

  • Les talibans sont bien plus forts qu'avant l'intervention US
  • Bush : soit vous êtes avec nous, soit vous êtes avec les terroristes
  • faire peur aux citoyens, attentats depuis guerre contre terrorisme
  • LMSI : Politique de l’histoire
  • Pierre Conesa : « Les attentats sont la suite logique des bombardements »


- La Tentation radicale

Bronner est à "l’initiative scientifique" de "La Tentation radicale" des sociologues Olivier Galland et Anne Muxel, soutenue par la fondation Jean Jaurès.

  • Libé : "De la «radicalité informationnelle» liée à l’attrait du complotisme chez les jeunes, à la radicalité politique «protestataire», qui pourrait être la « nouvelle norme de politisation » des lycéens".


- Intersectionnalité

L'intersectionnalité désigne la situation de personnes discriminées simultanément par rapport :

- à ce qu'elle sont (sexe, identité et orientation sexuelle, couleur de peau..)

- à ce qu'elles croient (religion)

-> On peut aussi être discriminé pour un refus de croire sans preuve, non pas en dieu, mais en ce que dit un gouvernement.


- Liberté d'expression

Ceux qui veulent s'en prendre aux juifs, aux arabes, aux musulmans se réfugient souvent derrière le prétexte de la liberté d'expression.

Elle devrait plutôt être utilisée pour rappeler qu'on ne sait pas encore qui a organisé le 11 Septembre.


- Pseudo-science

=> Les pro-VO défendent la thèse du NIST, qui est un bel exemple de pseudo-science (elle est basée sur des données classifiées).

=> Des pro-VO (principalement des militants pro-OGM) accusent les sceptiques d'être des imposteurs de la science.


- Biais de confirmation

=> Biais de confirmation : croire ce qu'on nous a dit sur le 11/9, parce que ça correspond à sa vision du monde.

=> Biais de confirmation inversé : croire ce qu'on nous a dit sur le 11/9, de crainte que ce soit le biais de confirmation qui nous incite à douter.


A propos du complotisme, et des imposteurs de l'anti-complotisme

Outils personnels