Pierre-André Taguieff

De Wiki ReOpen911.

Taguieff.jpg

Le sociologue Pierre-André Taguieff est un complotiste, proche de l'extrême droite qui a participé pendant des années à un site extrémiste.

Il sert de référence au blogueur Rudy Reichstadt, du site Conspiracy Watch, et a construit sa rhétorique sur le complotisme à partir d'une mauvaise interprétation des travaux de Richard Hofstadter. Pour lui, même le féminisme est une forme de complotisme.

Tout comme Gérald Bronner, Taguieff est un adversaire de la sociologie bourdieusienne qu'il voit "comme une sociologie s’intéressant aux stratégies liées à des réseaux qui complotent. Je pense que le modèle, le paradigme de la pensée de Bourdieu est un modèle conspirationniste".

Il a écrit, à propos de l'ancien résistant Stéphane Hessel : "quand un serpent venimeux est doté de bonne conscience comme le dénommé Hessel, il est compréhensible qu'on ait envie de lui écraser la tête", et a déclaré que "deux millions de musulmans en France, ce sont deux millions d’intégristes potentiels".

Il explique que "Dans la vision conspirationniste, le peuple juif est essentialisé en tant qu’incarnation d’une menace permanente et ainsi construit comme ennemi absolu de tous les peuples", puis il essentialise les musulmans en tant qu’incarnation d’une menace permanente.


Il fait néanmoins preuve d'un peu plus d'ouverture d'esprit que Rudy Reichstadt. Sur l'assassinat de JFK, il ne défend pas la thèse du tireur isolé, il va même jusqu'à écrire qu'il s'agit d'un "complot réel qui semble probable", et que "la thèse du complot réel a fini par être largement acceptée par les spécialistes" (Historia, mai 2016).


Taguieff semble sortir de la vision binaire du débat sur le 11-Septembre quand il écrit : "Certains s’en tiennent à un doute partiel portant sur les commanditaires de l’action terroriste, sur l’avion tombé sur le Pentagone ou sur certains aspects techniques de l’effondrement des tours du World Trade Center. D'autres vont jusqu'à la négation globale des faits" (Historia, mai 2016).

Sur la chaîne Histoire, le 15 mars 2009, lors d'un débat "Le retour des théories du complot", il mentionne, à propos du 11-Septembre, une "contestation relativement légitime".

Dans une interview sur France Culture, le 18 décembre 2009 : "il peut exister quelques indices qui peuvent sembler troublants : les explications de l’effondrement de telle tour, etc. mais je dirais que pour l’essentiel les explications sont là, les explications physico-chimiques existent".



Outils personnels